Hervé Kempf - Pour sauver la planète, sortez du capitalisme

Publié le par miss bio bo

Ce soir j'étais à l'enregistrement d'une émission de france culture : Terre à Terre.

L'invité était Hervé Kempf pour son livre : Pour sauver la planète, sortez du capitalisme (il sort le 8 janvier).

Voici les idées importantes que j'ai retenues :

Aujourd'hui c'est le capitalisme qui menace la démocratie (et les libertés publiques) et non pas l'écologie comme certains voudraient nous le faire croire.

Théoriquement le capitalisme doit pouvoir vivre de son capital et non pas le réduire à néant, or c'est ce qui est fait aujourd'hui avec le capital-environnement.

Hervé Kempf ne voit pas actuellement de transformation dans les grandes societés car elles sont toujours menés par les mêmes groupes de personnes qui constituent aujourd'hui une oligarchie dans notre societé.
Les multinationales n'ont aucune vertue verte.
--> malheureusement certains jours je le crois aussi.....

Il donnait un exemple (qui m'a frappé parce que je ne l'avais pas autant rélaisé) : aujourd'hui on fait tout pour faciliter la consommation tout en réduisant le contact humain : pensez aux commandes par internet, aux bornes partout à la sncf à la place des guichets , aux caisses sans caissières .....

Ce système a atteint ses limites, les inégalités dans la societé sont trop importantes car les pauvres sont plus pauvres et les riches plus riches, il pense qu'on va finir par instaurer un revenu maximum (comme Roosevelt l'avait fait a t'il dit ..). Ce qui est positif c'est que le changement vient de la societé, et c'est vrai quand on pense à ce qui est fait autour de nous, je pense aux AMAP par exemple ...

En bref l'ère du capitalisme a passé son temps historique,  comme le moyen -age, la renaissance etc... sans qu'on sache trop quelle nouvelle societé va le remplacer mais si j'ai bien compris Hervé Kempf pense plutôt à une societé recentrée sur l'humain, l'égalité ...

Je suis assez d'accord avec ce discours , et vous?

Publié dans Bibliothèque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-marc 02/04/2009 23:06

Hervé Kempf (sur www.liberation.fr/terre), tout comme Jean-Marc Jancovici (sur www.manicore.com/) avec qui j ai la chance de partager le prénom, apportent à la fois de bons diagnostiques, et des solutions.

Les AMAPs, donc le bio -oupas :'( -, de saison et local, en font partie.
Les transports publics et le vélo, les immeubles de 4 étages sans ascenseurs (type haussmaniens, mais pas forcément en centre-ville) bien isolés en sont d autres composantes.

Marie-Anne 01/02/2009 23:00

En effet, l'émission devait être très intéressante comme ce site d'ailleurs que je vais prendre l'habitude de consulter régulièrement...

miss bio bo 03/02/2009 21:01


hihi merci :o)


lucy 10/01/2009 12:06

j'en dis que l'idée parait surréaliste et que le capitalisme n'est pas pret à lacher prise : un relooking "développement durable" est insuffisant, d'ailleurs il ne comblera pas les désirs de tous les actionnaires du monde. mais je suis tentée par la lecture de l'ouvrage !

-- 10/01/2009 09:56

Reste la question de la transition vers une autre forme d'organisation socio-économique.
Et là, les enjeux deviennent plus compliqués, puisque la réflexion doit dépasser le stade de la critique du système actuel.
Voir http://yannickrumpala.wordpress.com/2008/09/01/questions-sur-la-decroissance/